Le Roi Albert I et la Grande guerre

Une exposition unique au Château de Rumbeke

Parmi l’offre étoffée de souvenirs de la grande guerre, l’exposition présentée au Château de Rumbeke traite d’un thème unique, presque oublié : le rôle qu’Albert I et l’armée belge ont joué dans le conflit.

L’armée belge, un pan d’histoire (presque) oublié

Winston Churchill a dit : “The War was decided in the first twenty days of fighting, and all that happened afterwards consisted in battles which, however formidable and devastating, were but desperate and vain appeals against the decision of Fate.”
« La guerre s’est jouée durant les 20 premiers jours du conflit. Tout ce qui s’est produit par la suite n’était que batailles qui, aussi formidables et dévastatrices qu’elles aient pu être, n’étaient que tentatives vaines et désespérées de lutter contre le sort »
Que s’est-il passé pendant ces 20 premiers jours ? L’armée belge a assuré un blocage stratégique de l’armée allemande qui avait prévu de traverser rapidement la Belgique. L’armée allemande a ainsi indirectement perdu la guerre, les dés étaient déjà jetés.

Albert I

Par ses stratégies à la fois brillantes et humaines, le Roi Albert I jouissait d’une grande popularité, en Belgique comme à l’étranger. C’est lui qui aux yeux du monde entier a fait de la Belgique celle que l’on a appelé « Brave Little Belgium ».
Contrairement aux autres commandants en chef, il a refusé de sacrifier ses soldats en les transformant en chair à canon, raison pour laquelle cette guerre fit tant de victimes.
Il ne faut pas oublier ce fragment d’histoire dont chaque citoyen peut être fier.

Évolutive

L’exposition suit l’évolution de la guerre, de sorte qu’elle sera adaptée à deux reprises. Actuellement, elle aborde la période 1914-1915.

 

Interactive

Cette exposition se regarde (photos, vidéos), s’écoute (fragments audio), se touche (utilisation des écrans tactiles) et se lit.